hirschConférence du Professeur Marianne Hirsch (Université de Columbia, New York) prononcée le 6 novembre 2014 à la Sorbonne dans le cadre du cycle de conférences et débats de l’ASBL Mémoire d’Auschwitz.

Malgré l’effort récent d’ancrer le débat mémoriel dans des cadres transnationaux et transculturels, les nouveaux musées et sites mémoriaux – comme, par exemple, le musée du 11 septembre à New York ou celui de l’histoire des Juifs de Pologne à Varsovie – démontrent que la mémoire nationale continue à dominer. Dans cette communication, Marianne Hirsch propose une autre conception de la mémoire et de la postmémoire provenant des œuvres de plusieurs artistes contemporains qui réussissent à mobiliser une postmémoire mouvante et diasporique, antimonumentale, fragile, et provisoire – une postmémoire visant non le passé mais le futur.

Conférence animée par Philippe Mesnard (Mémoire d'Auschwitz ASBL / CELIS) et Luba Jurgenson (EUR'ORBEM).