Cette journée d’étude organisée à la Bibliothèque Royale par la Mémoire d’Auschwitz ASBL et la Fondation Auschwitz et intitulée « Le siège de la Gestapo à Bruxelles – Reconnaissance et conservation » portera sur le siège de la Gestapo à Bruxelles et les éventuelles possibilités de classement des caves des bâtiments occupés.


gestapo

 

Trois immeubles de l’avenue Louise, sis aux n° 453, 347 et 510, furent réquisitionnés durant la Seconde Guerre mondiale par les services de la sûreté allemande (Sicherheitspolizei et Sicherheitsdienst), plus communément appelée Gestapo. Rien, à l’exception du mémorial dédié à Jean de Sélys Longchamps et d’une plaque murale apposée sur la façade du 453, n’attire l’attention du chaland lorsqu’il passe devant ces immeubles. Ces lieux de très sinistre mémoire comptent pourtant parmi les plus importants et les plus emblématiques de la Seconde Guerre mondiale dans notre pays, puisqu’ils abritèrent les cerveaux qui organisèrent l’arrestation de tant de résistants et la déportation des Juifs de Belgique et du Nord de la France. De nombreux témoignages de survivants attestent par ailleurs de ce qui se déroula, entre interrogatoires et tortures, en ces lieux.

 

La matinée de la journée traitera de l’historique du siège de la Gestapo à Bruxelles et de certaines de ses antennes et dépendances en Belgique et dans le Nord de la France. L’après-midi sera consacré aux possibilités de conservation des inscriptions gravées dans les murs des caves par les victimes de l’occupant.

 

La journée d'étude aura lieu le vendredi 21 octobre 2011 à la Bibliothèque Royale de Belgique (Auditorium Lippens).

 

Présentation et programme détaillé de la Journée d'étude du 21 octobre 2011 (PDF)

 

 

Vidéos des interventions

 

 

 

Pour vous y inscrire ou pour toute information complémentaire - Daniel Weyssow :

Tél. : +32 (0)2 512 79 98 – Fax : +32 (0)2 512 58 84 – Contact par Courriel