Fondation Auschwitz - Titres des concours précédents
Concours « Exprime-toi ! »
  • 2017-2018 : Les limites de la vérité

  • 2016-2017 : On peut tout accepter au nom de la démocratie !

  • 2015-2016 : Valeur humaine, valeur marchande ?

  • 2014-2015 : Peut-on rire de tout ?

  • 2013-2014 : La désobéissance peut-elle être civique ?

  • 2012-2013 : « Ce n’est pas parce qu’il y a effectivement des différences entre les hommes qu’il faut conclure à la suprématie des uns et à l’infériorité des autres. Il ne faut pas confondre différence et inégalité. » (Jean Rostand)

  • 2011-2012 : « Si vous désirez la sympathie des masses, vous devez leur dire les choses les plus stupides et les plus crues. » (Adolf Hitler) – La connaissance du passé permet-elle d’éviter la répétition de la violence et des crimes ?

  • 2010-2011 : À votre avis, pour quelle(s) raison(s) des extrémismes montent-ils en puissance en Europe ?

  • 2009-2010 : Comment concevez-vous votre rôle de citoyen, des droits et devoirs que cela comporte ?

  • 2008-2009 : « Yes we can » (Barack Obama)

  • 2007-2008 : « Ce qui constitue une nation, ce n’est pas de parler la même langue, ni d’appartenir à un groupe ethnographique commun, c’est d’avoir fait ensemble de grandes choses dans le passé et de vouloir encore en faire dans l’avenir » (Ernest Renan (1823-1892))

  • 2006-2007 : Vous venez de participer à vos premières élections démocratiques – ou serez appelés prochainement à le faire – qui constituent à la fois un droit et un devoir. Que pensez-vous à ce sujet ? Est-ce une atteinte à votre liberté ?

  • 2005-2006 : L’opinion publique est-elle fabriquée par les médias ou les médias reflètent-ils l’opinion publique ?

  • 2004-2005 : « La période nazie fut la démonstration qu’on peut être cultivé sans être civilisé » (Extrait du livre d'Ernest Vinurel, Rive de cendre)

  • 2003-2004 : « La clémence qui compose avec la tyrannie est barbare » (Robespierre - Discours sur le jugement de Louis XVI prononcé à la tribune de la Convention le 28 décembre 1792)

  • 2002-2003 : « Les hommes élèvent trop de murs et ne construisent pas assez de ponts » (Saint-Exupéry)

  • 2001-2002 : Les guerres sont-elles suscitées pour des raisons politiques, économiques, sociales, culturelles, religieuses ou autres ?

  • 2000-2001 : « La tolérance est faiblesse et non force » (Günther Grass)

  • 1999-2000 : Les inégalités socio-économiques engendrent des formes d'exclusion beaucoup plus que les modes de vie liés aux différences d'ethnies ou de philosophies.

  • 1998-1999 : La politique d'exclusion mène nécessairement à l'infamie car elle dénie à l'autre son humanité. Comment dès lors concevez-vous votre rôle de citoyen ?

  • 1997-1998 : Notre société est à nouveau entraînée dans un tourbillon de violences. Nous acheminons-nous vers une société duale ? Y a-t-il un idéal de société dans lequel vous seriez prêts à vous investir ?

  • 1996-1997 : Comment imaginez-vous l'avenir de notre pays ?
    • A votre avis comment concevoir les droits et obligations des citoyens  ?
    • Que pensez-vous des appels récents qui peuvent mener à la délation  ?
    • Quelle réflexion cela vous inspire-t-il en relation avec le nazisme et les autres totalitarismes ?

  • 1995-1996 : Les traditions humanistes de justice et d'égalité et leurs acquis les plus récents sont-ils en train de disparaître ? Trois facteurs concourent à leurs disparitions :
    • 1) L'invasion des modes de vie, de communication et des modèles économiques qui font de l'argent et du pouvoir par l'argent le but de la vie.
    • 2) L'irruption d' intégrismes et de fanatismes de toutes natures.
    • 3) Le chaos incontrolé des pays de l'Est déstabilisés où capitaux et compétitivité s'installent et ou l'homme est oublié.
    • Que vous suggèrent les propositions ci-dessus ? Quel esprit de résistance doit-il nous animer et quelles solidarités faut-il assurer pour faire face à ces trois facteurs ?

  • 1994-1995 : « Pas de liberté pour les ennemis de la liberté » (Saint-Just)

  • 1993-1994 : Réflexions sur la violence

  • 1992-1993 : Qu’est-ce que l’homme ?

  • 1991-1992 : Libération par les nationalismes ? L’an 2000 : Où allons-nous ? Que voulez-vous ?

  • 1990-1991 : Le civisme.

  • 1989-1990 : Démocratie : Que sont devenus nos droits de l’homme ?

  • 1988-1989 : « Le droit au jugement » (selon Spinoza)

  • 1987-1988 :
    • 1° Que penser du problème crucial de la conservation de la mémoire historique.
    • 2° La responsabilité, c’est ne pas soumettre l’homme à l’obligation de répondre.
    • 3° Un seuil de tolérance à l’acceptation de la différence de l’autre ?

  • 1986-1987 : Histoire récente et totalitarisme.

 

logo brabant wallon liege logo province luxembourg web namur logo

Avec le soutien des provinces de Brabant wallon, Liège (et de son Département Enseignement), Luxembourg et Namur

 

Contact

Fondation Auschwitz – Mémoire d'Auschwitz ASBL
Rue aux Laines, 17 boîte 50 – B-1000 Bruxelles

   +32 (0)2 512 79 98
   +32 (0)2 512 58 84
   info@auschwitz.be

Bureaux ouverts du lundi au vendredi de 9 h 30 à 16 h,
accès de préférence sur rendez-vous.

twfbytin

Devenir membre

Pour devenir membre adhérent de la Mémoire Auschwitz ASBL, pour participer à ses activités et soutenir ses actions, il suffit de nous contacter et de verser la somme de 40,00 € au compte n° 310-0780517-44 (IBAN : BE55 3100 7805 1744 – BIC : BBRUBEBB)

Tout don supérieur à 40,00 € donnera lieu à une exonération fiscale pour les contribuables belges. 

S'abonner

à notre newsletter en français

captcha 
Le site Internet de la Fondation Auschwitz et de l'ASBL Mémoire d’Auschwitz utilise des cookies pour faciliter la navigation sur ce site web et permettre l’utilisation de ses fonctionnalités. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.
En savoir plus J'accepte l'utilisation des cookies.